Le Principe Biocentrique

  Le principe Biocentrique est le paradigme principal de la Biodanza.

  Il propose la vision d'un monde organisé en fonction de la vie et de ses lois universelles. Il place la vie au centre, non pas Dieu, ni une culture, ni une idéologie, mais la vie, que ce soit le règne végétal, animal, la planète Terre en tant qu'organisme vivant ou l'Univers en tant que système vivant.

 

  La vie est une force organisatrice, un principe qui organise la matière pour s'exprimer.

 

  Notre culture moderne a emprunté depuis longtemps un processus d'éloignement et de dissociation des mouvements primordiaux de la vie, tels que les émotions, les instincts, l'affectivité. L'être humain moderne mène la plupart du temps un quotidien dénué de plaisir, en quête de performance et "riche" d'insatisfactions. Sa sensibilité s'évanouit et parfois s'installe un vide existentiel, quel sens donner à soi-même, quel sens donner à sa propre vie ?

  Dans notre culture, plusieurs notions primordiales se sont vues séparées : le corps et l'âme, l'homme et la nature, la matière et l'énergie, l'individu et la société ... Cette culture discrédite, meurtrit et ravage l'essence du vivant pour nourrir chaque jour d'avantage le règne de la valeur matérielle.

 

  Cette déconnexion du précieux de la vie a engendré de nombreuses cultures destructrices et nous conduit aux crises existentielles que le monde traverse aujourd'hui.

   Le Principe Biocentrique invite à reconnecter profondément avec le mystère du vivant.

L'expression de la vie à travers toutes ses créatures, toutes ses créations est la manifestation du sacré la plus fascinante. Les souvenirs du volcan dormant au creux d'un grain de sable, les ailes nouvelles qu'un papillon étire à bout de force, un nuage de gaz et de poussière qui berce les étoiles à venir ... Tant de manifestations du vivant, tant de mystères.

   Vivre avec émotions, s'éprendre de la vie !

Selon nous, la vie possède une dimension sacrée, la distinction faite entre les actes sacrés et les actes profanes dérive d’une pathologie de la civilisation. Celle-ci a eu pour conséquence la désacralisation de la vie quotidienne (...)


Si tu es connecté à la vie, tu es, par ce simple fait, en totale cohérence politique : celle qui défend la vie et lutte contre la privation et l’injustice.


Si tu es lié, de manière intime, au Principe Biocentrique, tu ressens les liens cosmobiologiques et la familiarité ancestrale avec les pierres, les oiseaux, le soleil, les océans. Si le Principe Biocentrique guide tes actes, tu appartiens au mouvement de résistance écologique qui aspire a des fleuves limpides, non pollués, qui désire le respect de la flore et de la faune.

Rolando Toro Araneda

Des questions ? Un partage ?

Garance Bonizec

Tel : +33 6 16 14 06 46

Email : garance.bonizec@gmail.com

Biodanza à Paris